Présentation

Par Patrick Moran, le 29 juillet 2020Lire la suite

La Société de Langue et de Littérature médiévales d'Oc et d'Oïl réunit les enseignants de l'enseignement supérieur et les chercheurs français et étrangers spécialistes de ce domaine. Elle a plusieurs missions :

  • Développer et établir des contacts entre médiévistes littéraires et linguistes, en favorisant l’échange d’informations au niveau national et international ;
  • Encourager toute initiative tendant au développement des études médiévales (langue et littérature d’oc et d’oïl) au sein de l’université et en dehors ;
  • Stimuler la recherche, l’enseignement et la vulgarisation dans ces disciplines ;
  • Diffuser la recherche et les travaux des jeunes chercheurs.

A cette fin, le site conjointures.org propose un annuaire des membres, des informations mises à jour régulièrement (annonces de colloques, publications, informations officielles sur les postes et l’actualité ministérielle), un fichier des thèses et des documents bibliographiques à destination de l’enseignement secondaire.

Elle publie par ailleurs la revue Perspectives Médiévales, qui est accessible depuis l’automne 2012 sur le portail revues.org (http://peme.revues.org) et co-organise avec l’université qui reçoit son Assemblée Générale un colloque, publié depuis 2010 par les Presses Universitaires de Paris-Sorbonne.

Mots clés : littérature médiévale, français médiéval, oc, oïl, enseignement supérieur, histoire littéraire, histoire de la langue

Romania, t. 138, fasc. 549-550

Par Louis-Patrick Bergot, le 29 juillet 2020Lire la suite

Les fascicules 549-550, tome 138, de Romania viennent de paraître.

Pour consulter le sommaire, cliquez sur ce lien.

Les Miracles de Notre-Dame du Moyen Âge à nos jours, dir. Jean-Louis Benoit et Jerry Root, Lyon, Jacques André éditeur, 2020, 350 p.

ISBN : 978-2-7570-0430-2

Actes du colloque international à l'Institut Catholique de Rennes (21-23 mars 2019)

Au Moyen Âge apparaissent d’abord en latin puis en langue vernaculaire des récits des miracles opérés par Notre-Dame, un peu partout dans le monde et à toutes les époques. Ils deviennent un véritable genre littéraire sous la plume de leur plus illustre auteur, Gautier de Coinci, qui veut rivaliser avec la littérature profane jugée immorale. Adaptés au théâtre ils donneront aussi des chefs-d’œuvre, par exemple le Miracle de Théophile de Rutebeuf. Après une éclipse, les récits des miracles de la Vierge reprennent une actualité avec les apparitions mariales au XIXe siècle. Des romanciers, ainsi que des scientifiques, s’y intéressent et s’engagent pour les défendre ou les critiquer (Huysmans, Bloy, Zola). Face à ce corpus immense et international, plusieurs axes s’offrent à la recherche : approfondir l’intérêt littéraire des grandes œuvres, constituer une base de données pour établir une typologie des miracles et de leurs motifs, examiner leur origine et leur transmission, étudier leur place historique dans les cultures nationales, mettre l’accent sur l’importance des images et de l’iconographie, éditer de nouveaux textes en puisant dans les nombreux et magnifiques manuscrits.

Pour plus de précisions, cliquez sur ce lien.