Prix de thèse de la SLLMOO 2021 (23 mai 2021)

Par Louis-Patrick Bergot, le 07 mai 2021Lire la suite

DERNIÈRE MINUTE : pour tenir compte des mesures sanitaires de ces dernières semaines, le délai d'envoi des dossiers est allongé pour les candidates et candidats au Prix de thèse de la SLLMOO. Les dossiers peuvent être envoyés à la commission jusqu'au dimanche 23 mai 2021 inclus.

Ce Prix est ouvert à tous les docteurs à jour de cotisation au sein de la SLLMOO, qui ont soutenu après le 1er janvier 2018 une thèse de doctorat relevant des sections 7, 9 ou 10 du CNU. Trois prix seront attribués par un jury constitué de professeurs émérites. La remise des prix est prévue pour janvier 2022.

Les candidats peuvent envoyer leur dossier de candidature d’ici le 23 mai 2021 à l’adresse suivante : prixdethese.sllmoo@gmail.com. Le dossier devra comporter :

- un exemplaire numérique, en format pdf, de la thèse dans son intégralité ;

- le rapport de soutenance ;

- un curriculum vitae ;

- un argumentaire d’une page, rédigé par la directrice ou le directeur de recherches : cet argumentaire devra guider le travail de lecture et d’évaluation du jury ; il ne s’agira pas de reproduire le résumé de la thèse, mais d’indiquer sa nouveauté dans le champ de recherche exploré, de faire saillir sa démarche propre et ses apports effectifs dans le domaine traité, ainsi que ses qualités particulières.

Le programme de la session 2022 de l'agrégation externe de lettres classiques et de l'agrégation externe de lettres modernes a été communiqué le 12 avril 2021.

Le texte médiéval sera La Mort du roi Arthur, édition David F. Hult (collection "Lettres gothiques", 2009).

En cliquant sur les liens suivants, vous pouvez consulter le programme complet de la session 2022 de l'agrégation externe de lettres classiques et de l'agrégation externe de lettres modernes.

Prix de thèse de la SLLMOO 2020 : palmarès

Par Louis-Patrick Bergot, le 15 février 2021Lire la suite

La SLLMOO a eu le plaisir d'organiser en 2020 la première édition de son nouveau Prix de thèse. Les résultats de ce Prix ont été annoncés lors de l'assemblée générale du 23 janvier 2021. Voici les trois lauréates de ce Prix (par ordre alphabétique) :

- Sarah Delale, pour Diamant obscur. Composition et mise en livre de la narration chez Christine de Pizan, sous la direction de Sylvie Lefèvre à Sorbonne Université, thèse soutenue le 9 décembre 2017 ;

- Gabrielle Grandcamp, pour Enjeux de mise en scène dans les "Miracles de Nostre-Dame par personnages", sous la direction de Laurence Mathey-Maille à l'université du Havre, thèse soutenue le 24 novembre 2017 ;

- Pauline Lambert, pour « Le mouvement et le ravissement de tous les jours d’orient en occident ». Émergence et constitution d’un lexique français d’astronomie au XIVe siècle, sous la direction de Joëlle Ducos à Sorbonne Université, thèse soutenue le 14 décembre 2019.

Procès-verbal de l'assemblée générale du 23 janvier 2021

Par Louis-Patrick Bergot, le 04 février 2021Lire la suite

Pour consulter le procès-verbal de l'assemblée générale de la Société de Langues et de Littératures Médiévales d'Oc et d'Oïl, qui s'est déroulée le samedi 23 janvier 2021, cliquer sur ce lien.

Communiqué de la SLLMOO sur les amendements du Sénat

Par Louis-Patrick Bergot, le 05 novembre 2020Lire la suite

4 novembre 2020

Le Sénat, dans le cadre de la Loi de programmation de la recherche, a adopté le 28 octobre deux amendements qui suscitent l’inquiétude de la communauté universitaire :

- Le premier, en lien direct avec l’actualité et formulé en ces termes : « Les libertés académiques s’exercent dans le respect des valeurs de la République » limite la liberté d’expression académique, c’est-à-dire aussi de l’exercice de la recherche universitaire.

- Le second, voté de nuit et sans débat, vise à supprimer la qualification par le CNU des candidats aux postes de professeurs des universités et, à titre expérimental jusqu’en 2024, des maîtres de conférences.

Ces deux amendements nous apparaissent comme des menaces pour la liberté, l’équité et la qualité qui doivent prévaloir dans le fonctionnement des universités.

Aussi, le bureau de la SLLMOO a-t-il pris la décision de s’associer au Collectif des Sociétés savantes académiques de France, qui condamne ces amendements et en demande la suppression :

https://societes-savantes.fr/wp-content/uploads/2020/10/CP-Socacad-amendements-Senat.pdf

Le bureau de la SLLMOO

page 1 sur 3suivante»