Présentation

Par Patrick Moran, le 22 mai 2020Lire la suite

La Société de Langue et de Littérature médiévales d'Oc et d'Oïl réunit les enseignants de l'enseignement supérieur et les chercheurs français et étrangers spécialistes de ce domaine. Elle a plusieurs missions :

  • Développer et établir des contacts entre médiévistes littéraires et linguistes, en favorisant l’échange d’informations au niveau national et international ;
  • Encourager toute initiative tendant au développement des études médiévales (langue et littérature d’oc et d’oïl) au sein de l’université et en dehors ;
  • Stimuler la recherche, l’enseignement et la vulgarisation dans ces disciplines ;
  • Diffuser la recherche et les travaux des jeunes chercheurs.

A cette fin, le site conjointures.org propose un annuaire des membres, des informations mises à jour régulièrement (annonces de colloques, publications, informations officielles sur les postes et l’actualité ministérielle), un fichier des thèses et des documents bibliographiques à destination de l’enseignement secondaire.

Elle publie par ailleurs la revue Perspectives Médiévales, qui est accessible depuis l’automne 2012 sur le portail revues.org (http://peme.revues.org) et co-organise avec l’université qui reçoit son Assemblée Générale un colloque, publié depuis 2010 par les Presses Universitaires de Paris-Sorbonne.

Mots clés : littérature médiévale, français médiéval, oc, oïl, enseignement supérieur, histoire littéraire, histoire de la langue

Sergio Vatteroni, La Contemplazione della Passione di Cristo secondo le ore canoniche. Versioni occitane di Assisi e Rodez, versione occitano-catalana di Pavia, Alexandrie, Edizioni dell’Orso, 2020 (« Scrittura e scrittori. Collana di studi filologici », 6).

ISBN : 978-88-3613-045-0

ISSN : 2611-6111

Les proses occitanes dont cette étude représente la première édition critique constituent trois versions d’un même texte, traduit en langue vulgaire en partant d’un exemplaire latin : un texte qui, probablement, a lui aussi circulé à travers plusieurs rédactions et dont on a une seule version imprimée, plus brève par rapport aux traductions en langue vulgaire et éditée dans la Patrologia Latina. L’œuvre en trois versions est une Contemplation de la Passion du Christ selon les heures canoniques ; les versions occitanes sont transmises par le ms. Assisi, Biblioteca di Chiesa Nuova, 9, et le ms. Rodez, Bibliothèque Municipale, 60, alors que le ms. Aldini 28 de la Biblioteca Universitaria de Pavie conserve une version en langue mixte occitane-catalane. De cette dernière, il existe l’édition diplomatique-interprétative publiée par Carlo Salvioni en 1899 ; les deux autres versions sont inédites, comme précisé ci-dessus. Le manuscrit d’Assisi, très connu et étudié, est la plus importante anthologie conservée de textes franciscains d’inspiration spirituelle et béguine rédigés en occitan ; en revanche, les deux autres manuscrits, peu ou pas étudiés, mériteraient une enquête plus approfondie que celle effectuée ici. Négligeables sous l’aspect littéraire, les trois œuvres en prose sont intéressantes du point de vue linguistique car elles attestent, pour la première moitié du XIVe siècle, des variétés particulières du sud-ouest dans le milieu occitan ; dans le cas du manuscrit pavois, elles sont le témoignage d’une langue occitane-catalane d’intérêt remarquable, qui confirme davantage l’existence de cette variété linguistique, entre le XIIIe et le XIVe siècle.