Prix de thèse de la SLLMOO : 1re édition (2020-2021)

Par Louis-Patrick Bergot, le 15 février 2021Lire la suite

La SLLMOO a eu le plaisir d'organiser en 2020 la première édition de son nouveau Prix de thèse. Les résultats de ce Prix ont été annoncés lors de l'assemblée générale du 23 janvier 2021. Voici les trois lauréates de ce Prix (par ordre alphabétique) :

- Sarah Delale, pour Diamant obscur. Composition et mise en livre de la narration chez Christine de Pizan, sous la direction de Sylvie Lefèvre à Sorbonne Université, thèse soutenue le 9 décembre 2017 ;

- Gabrielle Grandcamp, pour Enjeux de mise en scène dans les "Miracles de Nostre-Dame par personnages", sous la direction de Laurence Mathey-Maille à l'université du Havre, thèse soutenue le 24 novembre 2017 ;

- Pauline Lambert, pour « Le mouvement et le ravissement de tous les jours d’orient en occident ». Émergence et constitution d’un lexique français d’astronomie au XIVe siècle, sous la direction de Joëlle Ducos à Sorbonne Université, thèse soutenue le 14 décembre 2019.

Procès-verbal de l'assemblée générale du 23 janvier 2021

Par Louis-Patrick Bergot, le 04 février 2021Lire la suite

Pour consulter le procès-verbal de l'assemblée générale de la Société de Langues et de Littératures Médiévales d'Oc et d'Oïl, qui s'est déroulée le samedi 23 janvier 2021, cliquer sur ce lien.

Communiqué de la SLLMOO sur les amendements du Sénat

Par Louis-Patrick Bergot, le 05 novembre 2020Lire la suite

4 novembre 2020

Le Sénat, dans le cadre de la Loi de programmation de la recherche, a adopté le 28 octobre deux amendements qui suscitent l’inquiétude de la communauté universitaire :

- Le premier, en lien direct avec l’actualité et formulé en ces termes : « Les libertés académiques s’exercent dans le respect des valeurs de la République » limite la liberté d’expression académique, c’est-à-dire aussi de l’exercice de la recherche universitaire.

- Le second, voté de nuit et sans débat, vise à supprimer la qualification par le CNU des candidats aux postes de professeurs des universités et, à titre expérimental jusqu’en 2024, des maîtres de conférences.

Ces deux amendements nous apparaissent comme des menaces pour la liberté, l’équité et la qualité qui doivent prévaloir dans le fonctionnement des universités.

Aussi, le bureau de la SLLMOO a-t-il pris la décision de s’associer au Collectif des Sociétés savantes académiques de France, qui condamne ces amendements et en demande la suppression :

https://societes-savantes.fr/wp-content/uploads/2020/10/CP-Socacad-amendements-Senat.pdf

Le bureau de la SLLMOO

PÉTITION : Pour que le français reste une langue maîtrisée

Par Louis-Patrick Bergot, le 28 septembre 2020Lire la suite

Pour réagir au projet de réforme du CAPES, la SLLMOO a décidé d'organiser une pétition intitulée Pour que le français reste une langue maîtrisée. Nous vous invitons vivement à signer cette pétition en cliquant sur l'image ci-dessus et à la diffuser largement autour de vous. 

AAC : La fabrique des récits médiévaux (XIIIe-XVIe siècles)

Par Louis-Patrick Bergot, le 22 septembre 2020Lire la suite

Une manifestation scientifique intitulée La Fabrique des récits médiévaux (XIIIe-XVIe siècles) se déroulera sous la forme de deux journées d'étude : le 12 mai 2021, à l’université Bordeaux-Montaigne ; le 11 février 2022, à l’université Littoral-Côte-d’Opale (Boulogne-sur-Mer).

Lors de ces deux journées, les intervenants seront invités à proposer une réflexion sur la fabrique du texte médiéval, sa matérialité, ainsi que l'évolution des procédés de mise en forme des récits médiévaux entre le XIIIe et le XVIe siècle.

Pour consulter l'appel, cliquez sur ce lien.

page 1 sur 2suivante