Gérard Gouiran, From Chanson de geste to Epic Chronicle

Par Louis-Patrick Bergot, le 02 avril 2020Lire la suite

Routledge vient de publier une traduction d'un recueil d'articles de Gérard Gouiran.

Pour consulter le flyer de présentation, cliquez sur ce lien.

Romania, t. 137, fasc. 547-548

Par Louis-Patrick Bergot, le 06 mars 2020Lire la suite

Les fascicules 547-548, tome 137, de Romania viennent de paraître.

Pour consulter le sommaire, cliquez sur ce lien.

La revue Polythesis. Filologia, Interpretazione e Teoria della letteratura lance un nouvel appel à contribution pour son deuxième numéro, sur le thème « Chasseur, cultivateur, éleveur : trois fonctions anthropologiques dans la littérature » (sous la direction de Andrea Ghidoni et Antonella Sciancalepore). Les contributions hors du thème monographique seront prises en considération pour le deuxième numéro ou pour le suivant.

Les propositions devront être envoyées à l’adresse redazione.polythesis@unimc.it

Pour consulter l'appel pour la séance thématique (italien, anglais, français), cliquez sur ce lien. Pour consulter l'appel hors du thème monographique, cliquez sur ce lien.

Les actes de la journée d'étude "Bonne chançon vaillant : la chanson d'Aspremont", sur le programme de l'Agrégation 2020, sont disponibles sur Fabula. Pour consulter les articles, cliquez sur ce lien.

Joël Blanchard, La Fin du Moyen Âge (Perrin, 2020)

Par Louis-Patrick Bergot, le 10 février 2020Lire la suite

Joël Blanchard, La Fin du Moyen Âge, Paris, Perrin, 2020, 344 p., 24 €

Délimitée par le règne des premiers Valois, de 1328 à 1515, la fin du Moyen Âge est une période haute en couleur, forte en contrastes, marquée par la guerre de Cent Ans, les rivalités fratricides entre princes du sang, les rébellions communales contre l’impôt, les pandémies comme la peste noire, la lutte inexpiable entre Armagnacs et Bourguignons. Elle est aussi marquée par des débats érudits, des discussions théologiques, une abondante production d’œuvres littéraires, prophétiques, juridiques… Loin de l’image du déclin et du désenchantement popularisée par le romantisme, Joël Blanchard donne à voir une fin de Moyen Âge inspirée, savante, bouillonnante d’idées neuves et traversée d’une rare vitalité créative. Puisant dans ses connaissances du paysage culturel, politique et militaire du royaume de France en ce temps-là, l’auteur réhabilite avec pénétration et un incontestable brio presque deux siècles d’une histoire trop souvent négligée.

Pour plus d'informations, cliquez sur ce lien.

page 1 sur 39suivante»