La deuxième circulaire pour le XXIe Congrès de la Société Rencesvals est disponible à l'adresse suivante : https://rencesvals2018.utoronto.ca/?page_id=1136&lang=fr

Pour aider les jeunes chercheurs à participer à la rencontre, le Comité de Direction de la Société a décidé d’octroyer dix bourses d’un montant de 300€ chacune. Pour pouvoir prétendre à une bourse, il faut être membre de la Société Rencesvals, ne pas avoir défendu sa thèse depuis plus de 5 ans, et s'engager à assister à l'ensemble du Congrès. Les candidatures sont à adresser aux bureaux des sections nationales pour le 1er juillet 2018.

Les candidatures françaises doivent parvenir à Bernard Guidot avant cette date à l'adresse suivante : Bernard Guidot, Président de la Section française Rencesvals, 2 Allée Pontus de Tyard, 54600 VILLERS-LES-NANCY ou par Internet à bernard.guidot[à]univ-lorraine.fr.

Pour consulter le programme de ce colloque, cliquez sur ce lien.

Pour consulter le programme du colloque, cliquez sur ce lien.

"Sons, voix, bruits, chants : place et sens du sonore dans l'analyse topique des textes narratifs d'Ancien Régime"

La SATOR (Société d’analyse des topiques romanesques, http://satorbase.org), sous l’égide du laboratoire Patrimoine-Littérature-Histoire (PLH) et de l’Équipe Littérature Herméneutique (ELH) organise son colloque international annuel de l’année 2019 à l’Université Jean Jaurès de Toulouse. Il s’agira d’examiner non seulement la place et le sens qu’a pu tenir le sens de l’ouïe dans les textes narratifs d’Ancien Régime, mais surtout de se demander en quelle mesure l’objet sonore participerait de la scène topique, voire lui donnerait parfois tout son sens, au point que sons et bruits pourraient peut-être être compris comme des topoï.

Les propositions sont à envoyer avant le 30 septembre 2018.

Pour consulter l'argumentaire du colloque, cliquez sur ce lien.

Le Groeningemuseum et la Bibliothèque municipale de Bruges ont le plaisir d'annoncer leur prochaine exposition "Haute Lecture par Colard Mansion", qui se tiendra du 1er mars au 3 juin 2018.
 
Le cœur de l'exposition est l'œuvre de Colard Mansion (vers 1457-1484), un scribe, un entrepreneur manuscrit et un auteur brugeois, qui, après une brève collaboration avec William Caxton, se lance dans l'imprimerie. L'exposition traitera de la production de livres médiévaux tardifs à Bruges, avec un accent particulier sur les continuités, les ruptures et les livres hybrides. Comme Mansion a été l'un des premiers imprimeurs à expérimenter avec des illustrations gravées dans ses incunables, l'exposition discutera des techniques de production du livre et d'illustration. Enfin, l'exposition examinera les réseaux professionnels interdisciplinaires impliqués dans la production d'œuvres d'art à Bruges.
 
Plus d'informations peuvent être trouvées dans le fascicule qui peut être consulté en cliquant sur ce lien.

page 1 sur 39suivante»