Università degli Studi di Milano / Sorbonne-Université

Le colloque "Texte et images entre Moyen Âge et Renaissance (manuscrits et imprimés anciens)" se tiendra à Gargnano del Garda du 17 au 19 juin 2019  : l’argumentaire, que vous pouvez consulter en cliquant ici, en précise le cadre et le sujet. 

Compte tenu de l’articulation des thématiques et des contraintes de temps, ne pourront être retenues qu’une vingtaine de communications, choisies entre autres en fonction de l’équilibre entre réflexion sur les textes manuscrits et imprimés. 

Il serait utile aux organisateurs de savoir de manière informelle d’ici le 14 juillet prochain si ce projet suscite votre intérêt, en attendant vos propositions formalisées, qu'ils souhaitent nombreuses et variées. Celles-ci comporteront un titre provisoire et un résumé de quelques lignes ; elles seront adressées, avant le 31 octobre 2018à l’adresse gargnano2019@gmail.com. Le comité scientifique s’exprimera avant la fin de l’année.

La section française de la Société Internationale Arthurienne (SIA) organise la 1e journée d’étude des jeunes chercheurs (doctorants et jeunes docteurs) dans le domaine arthurien le jeudi 06 juin 2019 à l’université de Rennes 2. Les doctorants et jeunes docteurs en littérature et langue médiévales françaises ou étrangères, en littérature comparée, en réception du Moyen Âge ou en histoire médiévale, sont invités à venir présenter une communication visant à présenter, au choix :

  • -  leur thèse

  • -  un sujet de recherche en rapport avec leur thèse ou un point de leur thèse

  • -  un sujet arthurien de leur choix

Les communications ne devront pas excéder 30 minutes et seront suivies de 15 minutes de discussion. L’organisation de la journée permettra d’écouter 8 communications.

Pour consulter l'appel à communications, cliquez sur ce lien.

Située dans le prolongement du colloque « Les miroirs des dames au tournant du Moyen Âge et de la Renaissance », qui se tiendra les 13 et 14 décembre 2018 à l’Université du Littoral – Côte d’Opale (Boulogne-sur-Mer), cette manifestation scientifique proposera une réflexion sur l’image de la femme médiévale dans la production littéraire bourguignonne de la fin du Moyen Âge et de la première Renaissance. À l’instar des diverses rencontres internationales organisées à Dunkerque depuis 2005, elle visera de la sorte à éclairer sous un jour nouveau la vaste production littéraire élaborée sous l’impulsion des Grands Ducs de Bourgogne.

Pour consulter l'argumentaire du colloque, cliquez sur ce lien.

Les propositions de communication accompagnées d’un argumentaire d’une dizaine de lignes et d’un bref curriculum vitae sont à envoyer aux organisateurs 
avant le 20 juillet 2018.

VIIe colloque de l'Association Internationale des Etudes sur le Moyen Français : Histoire de la littérature, histoire de la langue (1965-2015). Bilan et perspectives.

Le colloque aura lieu du 13 au 16 juin 2018, à la Sorbonne et à l'Institut de France.

Il est obligatoire de s'inscrire par mail auprès de clotilde.dauphant@gmail.com pour pouvoir accéder au colloque.

Pour consulter le programme du colloque, cliquez sur ce lien.

Zrinka Stahuljak, L'Archéologie pornographique. Médecine, Moyen Âge et histoire de France, Rennes, PUR, 2018

Il n’y a pas de nation française ni d’histoire de France sans la sexualité. On sait depuis Michel Foucault que la sexualité a même constitué la nation française au xix siècle. Mais quel lien entre l’ordre militaire des Templiers et la colonisation de l’Algérie par la France en 1830 ? Ou entre Gilles de Rais, maréchal du xve siècle, et la théorie du sadisme par Richard von Krafft-Ebing ? Entre l’amour courtois et la loi de 1884 légalisant le divorce ? Ou encore entre le Moyen Âge, institué berceau de la nation par la République, et le choix du récit national dans les domaines de la littérature et de l’art médiévaux ? 

La médecine du xixe siècle qui était le moteur principal – intellectuel, moral et disciplinaire – dans la formation moderne de la nation française et l’écriture de l’histoire de France fondait chacune de ses théories et de ses propositions de lois dans le berceau médiéval. Un grand choix de textes scientifiques et vulgarisateurs, certains présentés pour la première fois, permettent l’étude du sexe, du sang, de la race et de l’amour aux xixe et début du xxe siècle et démontrent comment l’histoire et le Moyen Âge, obsessions de la médecine, ont défini la famille, le mariage et le divorce, l’hygiène (les maladies, les vices et les tares), les mœurs et les politiques raciale et coloniale en Europe, notions toujours vives dans le débat contemporain. 

Pour consulter la présentation de l'ouvrage, cliquez sur ce lien.

 

page 1 sur 41suivante»