CORBELLARI Alain

Par Patrick Moran, le 13 septembre 2011

Professeur associé à l’Université de Lausanne
9, avenue de Rouges-Terres 2068 Hauterive
Suisse
alain.corbellari@unil.ch


Étude de la Langue et de Manuscrits
Réception du moyen Âge
Littérature Médiévale - Roman : Matière tristanienne
Littérature Médiévale : Genre narratif bref
Littérature Médiévale : Épopée


À la place du mort. Une lecture politique de La Belle Dame sans Mercy », Le Moyen Français, 64 (2009), p. 55-66 64, Le Moyen Français, 2009, pp. p. 55-66.

« Retour sur l’amour courtois », Cahiers de Recherches Médiévales, 17 (2009), p. 375-85. 17, Cahiers de Recherches Médiévales, 2009, pp. p. 375-85.

Love’s Ruses and Traps in Late Arthurian Literature : A Reading of Pierre Sala’s Tristan et Lancelot », Arthuriana, 19, 1 (2009), p. 20-31. 19, Arthuriana, 2009, pp. p. 20-31.

Un problème de ‘littérature française générale’. La lecture de la Bible en clé nationale », Poétique, 155 (septembre 2008), p. 283-94. 155 (septembre), Poétique, 2008, pp. p. 283-94.

« Le Retour de Guillaume. Les écritures de la ressemblance », Vox romanica, 66 (2007), p. 72-82. 2007,

« Le Charlemagne de Girart d’Amiens et la tradition épique française », Cahiers de Recherches Médiévales, 14 (2007), p. 189-99. 2007,

« Trubert Antéchrist », in Patrizia Romagnoli et Barbara Wahlen (éd.), « Figures de l’Oubli », Etudes de Lettres , 2007/1-2, p. 161-77. 2007,

« Dire l’amour. Etude comparée des modes du discours dans le De Amore d’André le Chapelain, le Collier de la Colombe et le Kama Sutra », in Keith Busby and Christopher Kleinhenz (éd.), Courtly Arts and the Art of Courtliness, Cambridge : Brouwer, 2006, p. 321-30. 2006,

« Star Wars et la littérature médiévale », Décadrages, 8-9 (automne 2006, « Les mondes de Star Wars »), p. 42-48. 2006,

« Les Mythologies d’Othon de Grandson », Le Moyen Français, 62 (2008), p. 51-61. 2008,

« Du Moyen Âge au conte philosophique : avec Johan et Pirlouit et Les Schtroumpfs », in Michel Porret (éd.), Objectif Bulles. Bande dessinée & histoire, Genève : Georg, « L’Equinoxe », 2009, p. 85-109. 2009,

« Le Cheval, le Sommeil et le Vin ou de l’influence de Fortunat sur l’idée d’inspiration poétique au Moyen Âge », Revue des langues romanes, 110/1 (2006), p. 205-16 2006,

« ‘Un rous peliçon dont les geules estoient d’os’. Les rêves dans le Roman de Renart », in « Qui tant savoit d’engin et d’art ». Mélanges de philologie médiévale offerts à Gabriel Bianciotto, éd. par Claudio Galderisi et Jean Maurice, Poitiers : Publications du Centre d’Etudes supérieures de civilisation médiévale, 2006, p. 115-122. 2006,

« Du conte-type à la légende urbaine : Léon Bloy et le cœur mangé », Versants, 51 (2006), p. 113-28. 2006,

« ‘Il n’y a pas de sot métier’ : Quoique… Petite promenade à travers les dits ‘professionnels’ de la littérature française du Moyen Âge », in Grant risee? The Medieval Comic Presence / La Présence comique médiévale. Essays in Memory of Brian J. Levy, ed. by Adrian P. Tudor and Alan Hindley, Turnhout : Brepols, 2006, p. 115-29. 2006,

« La Mer, espace structurant du roman courtois », in Mondes marins au Moyen Âge, études réunies par Chantal Connochie-Bourgne, Senefiance, 52 (2006), p. 105-13. 2006,

« Le Merveilleux Breton (Littérature médiévale et Surréalisme) », in Une étrange constance. Les motifs merveilleux dans les littératures d’expression française du Moyen Âge à nos jours, Québec : Presses de l’Université Laval, « Collection de la République des Lettres », 2006, p. 219-28 2006,

« L’humour verbal dans les fabliaux : l’invention du calembour », Reinardus, 17 (2004), p. 61-71. 2004,

« Guillaume face à ses doubles. Le Charroi de Nîmes ou la naissance médiévale du héros moderne », Poétique, 138 (2004), p. 141-57. 2004,

« Tristan et Iseut chez les Celtes ou la tentation de la pureté dans quelques adaptations tristaniennes post-bédiéristes », Cahiers de Recherches médiévales (XIIe-XIVe s.), XI (2004), “Figures mythiques et médiévales aux XIXe et XXe siècles”, p. 73-82. 2004,

« Les jeux de l’anneau : fonctions et trajets d’un objet emblématique de la littérature narrative médiévale », in « De sens rassis ». Essays in Honor of Rupert T. Pickens, ed by Keith Busby, Bernard Guidot and Logan E. Whalen, Amsterdam : Rodopi, 2005, p. 157-67. 2005,

« Frank Martin, compositeur médiéval », in Mainte belle oeuvre faite. Études sur le théâtre médiéval offertes à Graham A. Runnals, Orléans : Paradigme, 2005, p. 83-94. 2005,

« Le Château illuminé et les Pièges de l’amour : l’éclat trompeur des pierres taillées », Le Moyen Français, 50, 2002, p. 61-69. 2002,

« Gaston Paris vu par Joseph Bédier », Revue des langues romanes, CVI/1 (« Gaston Paris (1839-1903) philologue, médiéviste grammairien »), 2002, p. 69-79. 2002,

Parcours du désir et de la cruauté dans La Chanson d’Aspremont », in L’épopée romane. Actes du XVe Congrès international de la Société Rencesvals. Poitiers, 21-27 août 2000), Poitiers : Publications du Centre d’études supérieures de Civilisation médiévale, 2002, p. 465-73. 2002,

« Onirisme et bestialité : le roman de Guillaume de Palerne », Neophilologus, 86/3 (Juillet 2002), p. 353-62. 2002,

« Rêves et Fabliaux : un autre aspect de la ruse féminine », Reinardus, 15 (2002), p. 53-62. 2002,

« L’Haleine vierge du Loup. Quelques réflexions autour d’une fable de Marie de France », Romania, 119 (2001), p. 196-218. 2001,

« De la représentation médiévale. Fantasme et ressemblance dans l’esthétique romanesque du Moyen Age central », Poétique, 127 (2001), p. 259-79. 2001,

« Le dehors et le dedans dans La Prise d’Orange », Le Moyen Âge, 107 (2001), p. 239-52. 2001,

« ‘Notre collègue Chrétien de Troyes actuellement en congé sabbatique...’ : à propos d’une expérience de simulation de transmission manuscrite », in Jean-Claude Mühlethaler et Denis Billotte (éds) « Riens ne m’est seur que la chose incertaine ». Études sur l’art d’écrire au Moyen Age offertes à Eric Hicks par ses élèves, collègues, amies et amis, Genève : Slatkine, 2001, p. 5-24. 2001,

« Le Repos des clercs et la Trahison du guerrier », in Laurent Adert et Eric Eigenmann (éd.), L’Histoire dans la littérature, Genève : Droz, 2000, p. 19-27. 2000,

« Béroul et les choses », Tristania, 20 (2000), p. 41-57. 2000,

« Zumthor, Abélard et Babel », Études françaises (Montréal), 35-1 (1999), p. 125-136. 1999,

« Arthur et les mystères de la chambre noire : révélations et espaces intérieurs dans La Mort le roi Artu », in Jean-Claude Faucon (éd.), Temps et histoire dans le roman arthurien, Toulouse : Éditions universitaires du Sud, 1999, p. 83-92. 1999,

« La Mythologie indo–européenne et le mythe tristanien », Vox Romanica, 52 (1993), p. 133–46. 1993,

« Boivin de Provins ou le triomphe du monologue », Vox Romanica, 49/50 (1990/91), p. 284–96. 1991,

« L’Histoire de la critique comme cas limite de l’histoire littéraire », Études de Lettres, 4 (octobre-décembre 1995), p. 37-49. 1995,

« Le Conte d'hiver ou la parole réconciliée », Études anglaises, 49 (1996), p. 16-28. 1996,

« Traduire ou ne pas traduire : le dilemme de Bédier. À propos de la traduction de La Chanson de Roland », Vox Romanica, 56, 1997, p. 63-82 1997,

« Le Séducteur par nature. Le personnage d’Horace dans L’École des Femmes », Papers of French Seventeenth Century Literature, XXIII, 44 (1996), p. 229-47. 1996,

« L'Ongle et le pli. Saint-Amant, Mallarmé et l'au-delà du langage », Studi francesi, 125, XLII, II (maggio-agosto 1998), p. 233-41. 1998,

« Cingria philologue : poésie et érudition dans les écrits sur la lyrique médiévale », In Charles Albert Cingria. Érudition et liberté, L’Univers de Cingria, Actes du Colloque de Lausanne réunis par Maryke de Courten et Doris Jakubec, Paris : Gallimard, « Cahiers de la NRF », 2000, p. 144-59. 2000,

« Joseph Bédier : (d’) écrire la passion. L'écriture et la fortune du Roman de Tristan et Iseut », in La Trace médiévale et les écrivains d’aujourd’hui, éd. par Michèle Gally, Paris : PUF, « Perspectives littéraires », 2000, p. 107-20. 2000,

« Orgues et pianos : le sacré et le profane dans la poésie de Jules Laforgue », Romantisme, XXX, 107 (2000), p. 49-58. 2000,

 

Mots clés : aucun
Classé dans : Membres